samedi 25 septembre 2010

Ganesh Festival




Ganesh, c’est le Dieu en forme d’éléphant. A ce que j’ai compris, il représente la connaissance et la réussite. Il est donc très apprécié et il a droit à un énorme festival de 10 jours. Pour la petite histoire, ce festival n’est pas vieux de 5000 ans mais il a démarré durant l’occupation anglaise. A cette période les rassemblements d’indiens étaient interdits, du coup ils ont mis en place ce festival pour faire la bringue. Après l’indépendance, cette fête a pris de plus en plus d’ampleur. Comment ça se passe ? Durant 10 jours on voit pousser des centaines d’énormes statuts de Ganesh, un peu partout dans la ville, pleines de couleurs, de fleurs et toutes sortes d’ornements. Au dixième jour, tous ces Ganesh sont amenés au lac de la vieille ville pour un dernier plongeon. Cette petite promenade ne passe pas inaperçue. C’est la grosse fiesta. Chaque Ganesh est accompagné de murs de son pour un coup de techno indienne ou d’une troupe de percu, genre Carnaval de Rio. Tout Baroda est dans la rue, ça danse, ça chante, le tout dans une ambiance joyeuse. Et j’y étais!!! Avec une dizaine d’autres expats et indiens on s’est fait un bon bain de foule. Un truc de fous.


video



Non non, ça ne va pas tomber.



Où est Charlie?

jeudi 9 septembre 2010

Le voici, le voilà! Le premier message.

Bonjour à toutes et à tous,

Les connections internet ne sont pas si faciles à trouver donc je n’ai pas pu démarrer plus tôt. Mais je suis bien vivante. Mes premiers jours ont été bien occupés.

Commençons par le commencement, j’ai fait un très bon vol de Paris à Bombay et pour cause j’avais 4 fauteuils juste pour moi, pourquoi demander une buisness class quand on peut avoir un lit en eco. J’ai dû regarder 4 bons films bien niais.

Arrivée à Bombay, j’ai passé les douanes avec quatre bouteilles de vin sans soucis. Les douaniers étaient occupés à faire je ne sais quoi à côté. Bienvenue en Inde !!!

A la sortie de l’aéroport, un chauffeur avec une pancarte Cécile Breind m’attendait. Il m’a emmené avec sa grosse voiture à l’hôtel, SUN N SAND. Un énorme complexe avec pleins de personnes qui prennent soin des bagages et tout le train train. 5 heures après j’étais déjà repartie autant dire que je n’ai des masses dormi.

Quelques heures plus tard, j’avais pris mon avion, j’avais posé mes affaires à l’hôtel, et je me suis retrouvée à Alstom. Cette fois ci j’y suis pour de bon.

La première journée a été assez difficile. Chaleur, meetings, AC, décalage horaire, manque de sommeil, rencontre de tous mes nouveaux collègues le tout en anglais. Autant dire que le soir j’étais à ramasser à la petite cuillère. Heureusement le lendemain, c’était la naissance de Lord Krishna, donc dayoff. Une bonne nuit suivie d’une visite de la ville, guidée par un expat, Manu. On est allée dans la vieille ville : de vieux bâtiments cachés à chaque coins de rue, des minishops de tout et n’importe quoi. Puis petite visite du parc de la ville, un endroit où je vais certainement revenir assez tôt. C’est une place calme dans le chahut de la ville, vraiment très agréable.

Puis j’ai bossé vendredi et samedi, et oui va bien falloir s’y faire. Aujourd’hui, dimanche je suis allée au Laxmis Villas Palace. Un grand palais, qui manque sérieusement de rénovation mais qui vaut le coup d’œil.

Voilà ce qui résume rapidement mes premiers jours à Baroda.

Bisous à tout le monde.

Voici quand même quelques photos:


La chambre de Bombay

La salle de bain

Laxmi Villas

Et sa fontaine intérieure


Juste une au passage