samedi 18 décembre 2010

Visite du site Vishnu Prayag

Pour des raisons professionnelles (ça pette de dire ça non ?) j’ai « dû » aller visiter un barrage au fin fond de l’Himalaya. Je dis au fin fond car il m’a fallu prendre un avion jusque Dehli, dormir une nuit dans un hôtel de malade, puis prendre un autre avion jusque Derhadun, et enfin 8 heures de bagnole sur une route de montagne, genre les gorges du Vercors. Mais ça valait le détour. Les vallées sont magnifiques. L’eau de la rivière est bleu turquoise. Le relief est ultra raide. La route est pas géniale. On a dû s’arrêter à un moment car deux énormes rochers nous coupaient la route. C’est toujours mieux que de se les prendre sur la gueule. Les vaches sont minuscules ! Elles doivent faire dans les 1m20 (au niveau de la tête). Il y a beaucoup moins de chien. On a pu apercevoir de loin des hauts sommets enneigés. Tout ça m’a bien donné envie de voir Grenoble sous la neige.

La visite du barrage était très intéressante. Mais là je ne rentre pas dans les détails, je vais quand même pas parler boulot…










Ahmedabad

Ahmedabad est juste à 1h de voiture de Baroda. Selon mes collègues, il y a qu’une seule chose à faire et c’est du shoping, plus de choix qu’à Baroda et il y a de bonnes affaires. Je n’étais pas super motivée pour du shopping du coup j’ai quand même trouvé quelques temples et bijoux de la culture indienne. Il y a de magnifique Baolis. C’est une sorte d’énorme puit, où l’on descend par de grands escaliers. Ce sont des femmes de maharaja qui ont fait construire ces bâtiments pour retrouver un peu de fraicheur durant les grosses chaleurs de l’été.

Sinon la vieille ville est très sympa, avec de vieilles maisons, un énorme bazar, des Haveli cachés, des temples et des mosquées.

Je n’ai des photos que des Baolis car les autres se sont effacées et je n’ai aucune idée pourquoi ?








lundi 15 novembre 2010

Diwally, nous a donné un week-end de quatre jours, du coup c’est parti pour 13 heures de bus direction Jaisalmer. En bus de luxe couchette s’il vous plait. C’est fini les bus gouvernementaux pour étudiants. Ça m’a pas empêché de faire des bons de 40 cm à chaque fois qu’il y avait des bosses sur la route. Bon, mise à part le voyage en bus c’était trop bien !

La ville de Jaisalmer est vraiment magnifique, c’est une des rares fois où j’ai trouvé que la ville a du charme. Toutes les portes et les fenêtres sont sculptées, je ne sais pas comment les décrire allez juste regarder les photos.

En plus de la ville, l’attraction de cet endroit est le safari en chameau. On s’est fait trois jours dans le désert, perdu au milieu de nulle part. On a rencontré quelques villages et rien de plus.

Notre petit groupe était constitué de Khan, le chef chamelier et Mana un petit gars de treize en apprentissage, Mathieu un autre VIE à Alstom, et moi. Les journées étaient remplies par 3 heures de chameau le matin, tchai, déjeuné préparés par le chef sur feu de bois(riz, chappattis, ratatouille, indienne, très bon) puis repos pour cause de grande chaleur, 1-2 heures de chameau pour atteindre une dune, couché de soleil, tchai, repas, et pour finir, nuit à la belle avec un ciel magnifique. Mise à part que le chameau, c’est pas le moyen de transport le plus confortable, c’était vraiment chouette, je le conseille.


Melon d'eau, et oui, même au milieu du désertCours de Chapatti












Diwalli

Les fêtes de Diwalli sont l’équivalent de nos fêtes de fin d’années. C’est le nouvel an dans le calendrier hindu. Du coup c’est bonne bouffe, même à la cantine d’Alstom, beaucoup de sweet, des guirlandes lumineuses partout, 4 jours de vacances (voir le poste suivant), pétards et feu d’artifice.

Le jeudi soir, avec toute la R&D team (enfin ceux qui n’étaient pas encore partis en vacances) on s’est retrouvé devant le bâtiment pour jouer avec des pétards. He he he. Les normes de sécurité en Inde étant presque inexistantes, j’ai cru plus d’une fois qu’on allait foutre le feu au bâtiment ou bruler quelqu’un, mais ça c’est bien terminer, et c’était bien fun.

J’en profite pour mettre des photos de quelques uns de mes collègues et du building.







Navratri



Neuf soirs durant lesquels la danse est reine. Ça peut être à petite échelle, dans la rue où quelques dizaines de personnes dansent ensemble, ou alors à très grande échelle et là c’est plusieurs milliers.

Le principe de ces nuits c’est d’avoir un orchestre au milieu de la piste et tout le monde autour, mais attention, c’est pas le bordel. Il y a des pas à apprendre et tout le monde danse ensemble en rond autour de l’orchestre. Pour vous donner une idée, c’est un Festnoz à l’indienne.

Biensûr, j’y suis allée, et tant qu’à faire je suis allée au plus gros de Baroda. Le samedi soir, ils ont battu le record du plus grand nombre de pieds à danser ensemble sur une même piste. C’était fou. Le détail qui rend la soirée magique est qu’il faut s’habiller en habit traditionnel.

Pour la petite histoire, quand je suis allée acheter mon costume de scène on m’a montré vite fait comment le mettre, et en gros c’est le bide totalement à l’air. Très confortable. Du coup le premier soir, bien avant le départ de la fête, j’ai traversé tout Baroda le ventre à l’air pour aller acheter mon billet. J‘ai fait la queue spéciale fille, et bizarrement j’étais la seule en costume… et c’est que quelques heures plus tard que je me suis rendu compte qu’une partie du foulard servait pour cacher le ventre. Je me suis sentie très con et très nue.

Vous avez le grand privilège de voir mes premiers pas sur la piste, je vous assure après c’était bien moins coincé du cul. ;-)





video video

jeudi 7 octobre 2010

Electronic mosquito bat

Dernier achat utile la tapette à mouche nouvelle génération, destinée aux moustiques. Le principe est simple, il faut chercher le moustique avec la raquette et une fois que l'on atteind le moustique il ne prend un sacrée décharge. Squizz le moustique.

A la découverte des saveurs indiennes

On s'est fait une petite session de découverte de légumes du pays.
Vous avez donc là des bitter gourd, des calcutta bitter, des ladies finger et des concombres mini.
A vous de remettre le nom avec l'image... (google image interdit!)



Jambughoda

Première sortie. A environ 100 bornes de Baroda se trouve un petit village qui au premier abord n’a rien de vraiment attirant, mais en se baladant dans les alentours on trouve des coins tranquilles, propres et pleins de charmes. Histoire de prendre l’air avec quelques autres on s’est fait une expédition dans la journée. C’était vraiment très agréable après les quelques semaines dans l’agitation de Baroda. Super journée appréciée de tous.

Le retour de nuit a été un peu moins sympa. L’Inde reste l’Inde et les routes de campagnes ne sont pas les plus safe que l’on puisse faire. Entre les vaches, les chiens, les vélos, les rickshaw (blindés comme je n’avais jamais vu, les gens s’entassent dedans devant derrière dessus, pour ceux qui connaissent les rickshaw essayez d’imaginer), les jeeps, les gens qui rentrent des champs, les enfants, c’est klaxon à volonté, et puis dans le doute on passe on verra bien. En plus j’ai eu droit au spectacle sur grand écran car j’étais devant. Mais bon on est tous rentré en un seul morceau, bien claqués.





Le fameux King Fisher