lundi 15 novembre 2010

Navratri



Neuf soirs durant lesquels la danse est reine. Ça peut être à petite échelle, dans la rue où quelques dizaines de personnes dansent ensemble, ou alors à très grande échelle et là c’est plusieurs milliers.

Le principe de ces nuits c’est d’avoir un orchestre au milieu de la piste et tout le monde autour, mais attention, c’est pas le bordel. Il y a des pas à apprendre et tout le monde danse ensemble en rond autour de l’orchestre. Pour vous donner une idée, c’est un Festnoz à l’indienne.

Biensûr, j’y suis allée, et tant qu’à faire je suis allée au plus gros de Baroda. Le samedi soir, ils ont battu le record du plus grand nombre de pieds à danser ensemble sur une même piste. C’était fou. Le détail qui rend la soirée magique est qu’il faut s’habiller en habit traditionnel.

Pour la petite histoire, quand je suis allée acheter mon costume de scène on m’a montré vite fait comment le mettre, et en gros c’est le bide totalement à l’air. Très confortable. Du coup le premier soir, bien avant le départ de la fête, j’ai traversé tout Baroda le ventre à l’air pour aller acheter mon billet. J‘ai fait la queue spéciale fille, et bizarrement j’étais la seule en costume… et c’est que quelques heures plus tard que je me suis rendu compte qu’une partie du foulard servait pour cacher le ventre. Je me suis sentie très con et très nue.

Vous avez le grand privilège de voir mes premiers pas sur la piste, je vous assure après c’était bien moins coincé du cul. ;-)





video video

1 commentaire:

  1. Cécile, tu la mettras pour le réveillon ta belle robe indienne ?

    RépondreSupprimer